• Continuer à me suivre sur ma page Facebook :   

     

     

    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/

     

     

     

     

     

    Pays de la Loire

     

     

     

     

     

     

     

    Champions du monde en 2017, deux pompiers et un gendarme s'entraînent pour le titre mondial en 2019

     

     

     

     

    Ils sont trois, gendarme et pompiers, à Ancenis, Saint-Nazaire et La Baule. Champions en titre de triathlon relais, au Jeux Mondiaux Police et Pompiers 2017 et remettent leur titre en jeu. Après Los Angeles, ils vont aller nager, pédaler et courir à Chengdu, en Chine, du 8 au 18 août prochains.

     

    Par Christophe François

     

    Ils sont champions du monde en titre, en triathlon relais, depuis les derniers Jeux Mondiaux Policiers et Pompiers. Un titre acquis à Los Angeles en 2017 par un trio pas tout à fait comme les autres.

    Le duo de pompiers Sébastien Dodain et Christophe Mathieu (respectivement coureur à pied et nageur) s'est adjoint les qualités sportives de Stéphane Langlois, gendarme atteint d'une maladie très invalidante.

     

    Quelques jours avant de s'envoler pour la Californie, Stéphane Langlois était cloué au lit, le dos bloqué, quasi forfait pour le rendez-vous mondial tant attendu.
    Mais le coureur à pied et le nageur sont aussi pompiers, donc assez tenaces et volontaires. Jamais, ils ne seraient partis sans leur cycliste préféré et ils ont eu raison : à trois, ensemble, ils sont montés sur la plus haute marche du podium mondial.

     

    Sensibiliser autour de la spondylarthrite 

     


    Le gendarme Langlois est atteint d'une spondylarthrite ankylosante depuis plus de 18 ans et malgré un traitement médical lourd, il continue à faire du vélo. 
    En août 2019, Stéphane sera membre de l'équipe de France mais aussi le porte-drapeau de malades qui croient très sincèrement dans l’évolution de la médecine pour permettre de mieux vivre leur combat contre la maladie


    A travers sa participation, comme en 2017 aux États-Unis, le gendarme va pouvoir donner de l'espoir aux autres malades. Il veut continuer de prouver que malgré la maladie, il est possible d'être performant, d'avoir des rêves et surtout de les réaliser.
    Malgré les violentes douleurs occasionnées par cette maladie, Stéphane Langlois conserve les objectifs d'un authentique sportif de haut niveau. Voici comment il décrit son ambition de compétiteur.

     

    "Ce challenge donne un sens supplémentaire à ma vie"

     


    Le sportif-malade, comme il se décrit, est on ne peut plus motivé par ce voyage en Chine et le défi sportif qui l'y attend. Il veut ''décrocher une médaille afin que les jeunes malades qui rentrent dans la maladie aient une vision positive de leur avenir".

    "Nous allons vivre une formidable aventure en équipe et je souhaite donc reconstituer un trio ultra performant dans le but de conserver notre titre de champion du monde, partager et échanger des moments très forts avec mes coéquipiers, mes proches, nos supporters, nos partenaires et,sur le plan solidaire, communiquer très activement afin de mieux faire connaître les spondylarthrites au grand public''.

    Stéphane Langlois, pratique le cyclisme depuis l'âge de 12 ans et affiche de nombreuses participations et podiums à des épreuves de la FFC, en Pays de la Loire, Sarthe, Nouvelle-Aquitaine ainsi qu'en compétitions internes à la Gendarmerie.

     
     

     

    Un pompier de chaque côté

     


    Avant Stéphane  le cycliste, il y aura le pompier nageur. Après lui, il y aura le pompier coureur à pied.

    Christophe Mathieu, nageur émérite au palmarès étoffé, annonce à chaque fois que ''c'est la dernière'', mais deux ans plus tard, il est à nouveau sur la ligne de départ !

    Plusieurs fois médaillé aux Jeux Mondiaux MPP depuis 1996, il a concouru au Canada, en Corée du Sud, en Australie et en Californie, en natation. En 2015, il se met au triathlon et remporte celui de Audencia-La Baule.

    Il s'entraîne actuellement à repousser les effets du temps en essayant d'accrocher les chronos qu'il réalisait voilà deux ans, tandis que sa petite famille prépare les valises pour Chengdu.

    En parallèle de sa carrière sportive, Christophe le pompier a toujours soutenu les initiatives en faveur de la reconnaissance du handicap et sa place aux côté de Stéphane ne doit rien au hasard.

    Sur les côteaux du Pays d'Ancenis, Sébastien Dodain, lui, s'occupe de sa préparation physique pour Chengdu 2019, il sera celui qui prendra le relai en course à pied après le parcours vélo de Stéphane Langlois.

    Il pratique l'athlétisme depuis l'âge de 6 ans, a découvert le football à 22 ans et a glané des médailles en régional, national de foot, athlétisme notamment sur 400m, 4 x 100m, et 100m. Ce qui ne l'empêche pas de goûter à la course de fond et afficher 1h24' au semi marathon de Paris.

     


    Jeux Mondiaux Police Pompiers, un peu d'histoire

     


    Les premiers Jeux Olympiques de la Police se sont déroulés à San Diego, en Californie, en 1967.
    À l’époque, le Lieutenant (Lt) Veon Nyhus du service de Police de San Diego cherchait un moyen de promouvoir la bonne forme physique et la camaraderie au sein des professionnels œuvrant dans le secteur du maintien de l’ordre.

    La première année, un total de 504 concurrents ont participé aux Jeux qui comprenaient seize épreuves sportives et qui se déroulaient sur deux jours.
    À partir de ce moment, l’idée de promouvoir des Jeux Olympiques pour la Police a pris son envol et s’est propagée à travers les États-Unis.

     

    Une des plus grandes compétitions sportives au monde

     


    Aujourd’hui, les Jeux attirent plus de 10.000  policiers et pompiers, venus de 70 pays, avec un vaste programme sportif multisports et se tiennent partout aux États-Unis et à travers le monde.
    Les Jeux olympiques sont incontestablement le numéro un en termes de nombre d’athlètes présents, suivis par les Jeux asiatiques, les JMPP arrivent donc au troisième rang des compétitions sportives internationales multidisciplinaires quant au nombre de participants.
     
    Les Jeux mondiaux des policiers et pompiers ont pris une envergure internationale à partir de 1989. Pour la première fois de leur histoire, les jeux ont été organisés à l’extérieur des États-Unis, soit à Vancouver, au Canada.
    La Suède pour sa part, a été le premier pays européen à accueillir les Jeux en 1999.

    Depuis 1985, les villes hôtes des Jeux ont été :

    1985 – San Jose, États-Unis
    1987 – San Diego, États-Unis
    1989 – Vancouver, Canada
    1991 – Memphis, États-Unis
    1993 – Colorado, États-Unis
    1995 – Melbourne, Australie
    1997 – Calgary, Canada
    1999 – Stockholm, Suède
    2001 – Indianapolis, États-Unis
    2003 – Barcelone, Espagne
    2005 – Québec, Canada
    2007 – Adélaïde, Australie
    2009 – Colombie-Britannique, Canada
    2011 – New York, États-Unis
    2013 – Belfast, Irlande
    2015 – Fairfax, États-Unis
    2017 – Los Angeles,  États-Unis
    2019 – Chengdu, CHINE
     

     

     

     


    votre commentaire
  • Symbole de l'amitié et de la solidarité....

    Je vous présente ma mascotte "Spondy-panda" qui m'accompagnera sur les Jeux-mondiaux Policiers-Pompiers en CHINE cet été.

    Je suis super content car elle a été confectionnée intégralement, à la main, et avec beaucoup de coeur par Anne-laure, une amie qui tenait impérativement à participer à cette belle aventure.
    Je n'ai aucun doute, sur le fait que "Spondy-panda", partagera avec nous de merveilleux moments et nous portera bonheur.

    Merci également à Laurence pour sa participation.

    "Spondy-panda" avant son départ pour la CHINE sera exposée chez l'un de mes partenaires sportifs, mais je vous en reparlerai plus tard.

    Bienvenue "Spondy-panda "  

     

    Stéphane Langlois

     

    SPONDY-PANDA


    votre commentaire
  • Pour ce réveillon de Noël, je vous souhaite de passer d'excellents moments de partage.

    Je m'excuse de ne plus être actif sur mon blog … la seule raison à cela, c'est un manque de temps.
    Je consacrais beaucoup trop d’énergie et de temps, dans le but de faire vivre ce blog et le rendre attractif. Du coup, afin de me préserver, j'ai privilégié une poursuite de la communication sur ma page Facebook. : 

    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/

    Merci de votre compréhension.

    Joyeux Noël .

     

    Joyeux Noël à tous …

     


    votre commentaire
  • Toute la semaine dernière, j’ai dû lutter contre une poussée inflammatoire qui voulait s’installer au niveau de ma mâchoire gauche. Je ne pouvais plus mâcher !

    Rien de dramatique, mais je me suis épuisé à lutter contre la douleur.
    Du coup depuis le début de la semaine, j’ai une sale tête. 

    C’est jamais simple de vivre avec nos pathologies qui sont toujours sournoises et qui profitent des moindres failles pour nous attaquer. 

    Allez courage à tous. 

    Il faut impérativement se donner des objectifs à court terme pour traverser au mieux la période hivernale. 

    Moi, ma participation, dans une quinzaines de jours, aux côtés de ma fille Lisa sur le 10 km des Foulées Hélyces chez nous à ST NAZAIRE (44) me donne une grosse motivation pour aller régulièrement courir. 

    https://www.facebook.com/teamspondylarthrites/ 


    votre commentaire
  • Le niveau était vraiment très relevé et je suis très content de notre performance.
    La saison vélo se termine sur une note positive. J'avais de très bonnes sensations. J'ai encore pris de l'expérience dans la gestion de ce type d'effort intense.

    Lisa a été vraiment très courageuse sur sa course à pied. Après un départ très rapide. À mi-parcours elle a explosé. Mais a tenu au courage et elle s'est accrochée à sa position de course. Je suis fier de ce qu'elle a fait.
    En plus sur son relais final, elle a été remarquable. Elle a très bien géré.
    Bravo ma grande. C'est génial de pouvoir réaliser de tel challenge ensemble.
    Je suis heureux !

    Je remercie tous les participants sous les couleurs du Team Spondylarthrites.
    Vous avez permis à Yvan le speaker de parler à de nombreuses reprises de notre cause.
    Bravo pour les podiums et les belles places d'honneur.
    Une belle journée de partage.


    Retrouver les photos du duathlon :
    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.2055590681127651&type=1&l=85d91e496c

    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/
    #teamspondylarthrites


    votre commentaire
  • Dimanche, pour finir la saison vélo 2018 en beauté, je fais le Duathlon de LA CHAUSSAIRE (49), en duo avec ma fille Lisa Langlois.

    Elle fera tout d'abord la course à pied 5,6 km, puis elle me passera le relais pour la partie vélo de 37,6 km et je lui redonnerai le relais pour qu'elle termine cette compétition en solo par 2,8 km de course à pied.
    Depuis, un mois, nous nous préparons chacun de notre côté pour ce rendez-vous …
    Nous allons vivre un formidable moment de partage … c'est énorme, de pouvoir faire ce genre de compétition en famille.
    J'adore !

    Je suis très heureux et fier. D'autant, que d'autres amis porteront les couleurs du Team Spondylarthrites
    C'est une belle journée qui s'annonce car le Team Spondylarthrites va faire parler de lui, j'en suis certains !
    Allez, bon week-end à tous et profitez du soleil ...
    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/

    Duathlon LA CHAUSSAIRE 49


    votre commentaire
  • Je suis atteint d'une Spondylarthrites Ankylosante depuis maintenant 18 ans …

    Mon portrait diffusé samedi dernier sur France 3, dans la série télé, "La Tête de l'Emploi", pour montrer que tout est possible !

    Bon courage à tous.



     


    votre commentaire
  • Un formidable état d'esprit de solidarité au Triathlon Audencia La Baule challenge handisport en relais.

    Résultats : 5ème place en Handisport et 1ere équipe handisport mixte.
    J'étais pour l'occasion sous les couleurs de mon Team Spondylarthrites associé à Audrey Le Morvan médaillée paralympique et Christophe Mathieu pour soutenir l'Afnp Neuropathies Périphériques.
    C'est beau !

    C'est deux photos de l'équipe, soutenue par Madame Sandrine JOSSO, Députée de Loire-Atlantique, résument parfaitement notre détermination et notre engagement à donner le meilleur de nous même pour les autres.

    Solidarité !


    TOUT DONNER POUR LES AUTRES …..
    C'est possible !

    Solidarité !


    votre commentaire
  • Retour rapide sur notre résultat au triathlon relais handisport.

    Dans des conditions météo déplorables (fort vent et pluie), mais c'était le cas pour tout le monde, nous avons pris une 5eme place.

    En consultant le classement petite satisfaction, nous terminons 1ere équipe handisport mixte.

    Je suis content de mon relais vélo.
    J'ai repris 117 places et replacer mon équipe dans le top 50 au classement scratch.

    J'ai juste fais une petite faute en rentrant dans les paddocks. Sur la chaussée mouillée, j'ai glissé avec mes cales de vélo : du coup quelques secondes de perdus et moi, j'ai gagné deux beaux chorizo au genou, une pizza à la hanche. Rien de grave !

    Malgré la frustration de ne pas être monté sur le podium pour valoriser l'Afnp Neuropathies Périphériques. Je suis content d'avoir vécu cette aventure avec Christophe Mathieu et Audrey Le Morvan notre médaillée paralympique.

    C'était un formidable moment de sport que peu de gens peuvent vivre. c'est pas tous les jours que l'on peut concourir avec une telle championne.
    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/

    Résultats TRIATHLON AUDENCIA LA BAULE


    votre commentaire
  • à 14h00, sur le remblai de la baule, nous aurons besoin de tous vos encouragements pour aller au au-delà de notre maximum.

    Sur ce triathlon relais handisport nous sommes attendus !

    Cette nouvelle équipe doit marquer son emprunte pour les raisons suivantes :
    - nous courons pour soutenir l'Afnp Neuropathies Périphériques,
    - sous les couleurs de cette association nous avons gagné les trois dernières éditions,
    - nous voulons valoriser le Comité Handisport Loire Atlantique
    - nous sommes champion du monde de la discipline avec Christophe Mathieu
    - nous sommes associés à une médaillée paralympique avec un formidable palmarès,
    - nous allons concourir dans un formidable lieu et sous les yeux de nos familles, amis, supporters....

    Pour toutes ces raisons, nous nous devons de tout donner et donner encore plus pour soulager nos partenaires.
    Pour cela, nous aurons besoins de vos encouragements pour nous transcender.....
    et, la fête sera belle, car nous nous sommes prêt à vivre un grand moment de sport solidaire.

    Les équipes handisport sont rassemblées tout au fond du paddock. Venez nous faire un petit coucou avant le départ ainsi, vous pourez reconnaître nos tenues et nous identifier lors de la course parmi les 500 à 600 équipes ....

    L'aventure a déjà bien commencé, avec une belle communication d'Audrey Le Morvan sur la radio et la presse écrite.

    Allez, bon week-end à tous !
    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/


    votre commentaire
  • Montrer le handicap au travail, pour ne pas être invisibles !
    La Tête de l'emploi saison 4 c'est parti !
    Retrouvez les nouveaux portraits touchants et 100% vrais tous les samedis à 19h20 sur
    France 3 Pays de la Loire, France 3 Bretagne, France 3 Centre-Val de Loire et France 3 Normandie en partenariat avec Les héros du quotidien par La France Mutualiste.

    Vous découvrirez bientôt mon portrait au sein de la Gendarmerie nationale !

     

     

    Portrait dans la saison 4 de la série "La tête de l'emploi" !

    Portrait dans la saison 4 de la série "La tête de l'emploi" !

    Portrait dans la saison 4 de la série "La tête de l'emploi" !

     


    votre commentaire
  • Le Team Spondylarthrites sur le podium du Grand circuit 150 km de la Cyclosportive JC Robin au profit de la maladie de Crohn et RCH. Je suis vraiment très content de la vaillance de tous les coureurs du team.
    Un grand bravo à Baptiste Vallet qui termine à une super 2ème place.
    Pour l'anecdote, ce matin au départ de la course je ne connaissais pas ce jeune coureur au talent fou et d'une très grande gentillesse. Il a souhaité porter les couleurs du team spondylarthrites et je lui ai donc prêté, avec beaucoup de fierté, l'un de mes maillots. Il a fait honneur à ce maillot. C'est génial. Merci Baptiste !
    Bravo également à Sylvain Tual qui monte sur le podium pour sa 3e place dans sa catégorie d'âge : il termine 17e de la course. Quant à moi, je gagne le sprint du premier peloton et je me prends une honorable 14eme place.
    Merci également à Stephane Potier d'avoir porté le maillot. C'etait cool !
    Ça, ..... c'était pour les moments de bonheur.
    Par contre, pour en arriver là, en ce qui me concerne J'ai du livrer un très grand combat contre mon corps. Ce matin, je me sentais vraiment en super forme. J'ai fait un très bon début de course en me glissant dans certaines d'échappées. Mais au bout de 110 km, j'ai senti les crampes arriver et à partir de là, c'était vraiment une grosse galère. Les crampes étaient bien présentes, elles claquaient de temps en temps et me faisaient parfois hurler de douleur. Je voudrais remercier tout particulièrement Stephane Bourgougnon qui a roulé toute la journée comme il sait parfaitement le faire si brillamment. Merci à lui de s'être sacrifié à 30 km de l'arrivée et de m'avoir passer l'un de ses bidons. Ça m'a permis de retrouver un peu d'energie liquide.
    Je me suis battu comme un fou, je n'ai rien voulu lâcher, mais ça m'a fait très mal. Ce soir, je suis vraiment très très épuisé mais j'ai réussi à terminer cett e course. Quand j'ai vu le panneau 5 km de l'arrivée, j'ai retrouvé l'énergie nécessaire pour aller faire le Sprint. Pour moi il était impensable de ne pas faire l'arrivée alors que mon épouse était sur le bas-côté et surtout par respect pour tout le boulot accompli par Stéphane pour me remonter dès que nécessaire aux avant-postes du peloton. Je remercie également tous les coureurs qui m'ont apporté beaucoup d'encouragement lorsqu'ils ont vu que j'étais en difficulté. Ça fait chaud au cœur.
    Ça donne tout son sens à ce qu'on fait sous ce beau maillot. Maintenant place à la récupération pour être très performant sur le triathlon relais de La Baule.

     


    votre commentaire
  • Après avoir franchi des sommets tout l'été, je franchi aujourd'hui le cap des 50 ans !
    Pour autant, je ne change rien .... je continue comme avant.
    Je vais commencer ma journée par deux heures de vélo !
    Car le jeune cinquantenaire a encore de merveilleux rêves à réaliser.
     

    50 ans ....

     


    votre commentaire
  • Bonjour à tous.
    Quelques mots après avoir terminé cette épreuve ultra. D'abord je suis très fier d'avoir pu réaliser ce challenge. Comme le disait mon épouse j'oublie souvent que je suis malade et que je suis pas un coureur comme tous les autres.
    Ce matin je suis dans un état de fatigue assez prononcé mais je pense que c'est bien logique. Hier j'ai énormément souffert sur cette épreuve. Je suis arrivé dans un état de fatigue très important.
    Hier au réveil je me sentais super bien.
    Les premières heures de courses se sont très bien déroulées j'avais d'excellentes jambes. J'ai pu me faire plaisir.
    Ensuite avant d'atteindre la mi-parcours dans le col du Grand-Saint-Bernard avec près de 40 km d'ascension j'ai commencé à souffrir de ma zone sacro-iliaque.
    En touchant, la zone étaient brûlante.
    J'ai compris que la journée allait être très longue. Ensuite j'ai commencé à souffrir d'un genou et je ne pouvais plus me mettre debout car c'était trop douloureux. j'ai donc du faire la seconde partie du parcours tout assis pour ne pas solliciter le genou.
    Je suis arrivé en haut du col du Grand Saint-Bernard vidé et touché moralement.
    Je remercie mes coequipiers du team spondylarthrites qui ont pris la décision de laisser à mes côtés l'une de nos voitures d'assistance avec comme chauffeur Stéphane Bourgougon.
    Avec lui à mes côtés j'ai pu rejoindre l'arrivée. Il s'est formidablement bien occupé de moi. Je n'ai rien lâché et lui non plus il a été là km après km pour m'encourager. C'est énorme !
    Ce matin mon dos ne me fait pas du tout mal par contre mes genoux sont encore douloureux. je traiterai le problème demain soir avec mon kiné.
    Maintenant il va falloir récupérer.
    Merci à tous pour vos messages d'encouragement.
    J'espère que ce défi de l'extrême aura donné de l'espoir et continuera à donner de l'espoir aux malades. C'était mon objectif et je suis content de l'avoir réalisé.
    Comme je le dis souvent tout est possible mais il faut parfois souffrir énormément pour y arriver.
    Allez on lâche rien !

     


    1 commentaire
  • A J-5, je vais désormais pouvoir rentrer tranquillement dans la fin de ma préparation pour le TMB. 

    Maintenant, c’est repos et beaucoup de calme pour accumuler un maximum d’énergie afin d’arriver sur la ligne de départ samedi à 05 h 00, les batteries chargées à bloc. 

    Je suis content, je viens de terminer ma semaine de permanence, sans avoir accumuler trop de fatigue. Ce soir, je suis en repos pour le restant de la semaine. J’ai en effet, accumulé plusieurs jours de repos non pris pour me reposer avant d’affronter les 330 km de vélo qui m’attendent samedi prochain.  

    Allez, un petit état des lieux de mon physique car dans les prochains jours je n’en parlerai plus pour me concentrer sur l’objectif.
    Aujourd’hui, je suis encore un peu fatigué suite à mon injection de SIMPONI, il y a 7 jours. Mais, tout va vite être rentrer dans l’ordre.
    Au niveau ankylose et douleurs, c’est tout à fait supportable. Mon ankylose au réveil est minime et j’ai juste quelques douleurs sur ma zone lombo-sacrée, que j’arriverai facilement à masquer avec du baume chinois le jour de la compétition, si elles ne s’accentuent pas. 

    J’ai quelques petites zones inflammatoires sur mes orteils mais avec des pansements de gel silicone, cela devrait passer.
    Tout va bien !
    Il faut que cela reste comme cela et je ne serais alors pas trop handicapé … 

    Au niveau mentale, je suis au top. Je suis très motivé et déterminé à réussir ce challenge.
    J’ai certes une maladie à gérer … mais, je sais que ma capacité à supporter la souffrance m’aidera énormément à relever ce défi Ultra.
    Le guerrier est prêt et souffrir ! 

    Organisation de ma fin de préparation : 

    Mardi : une sortie de 2 à 3 heures de vélo et préparation de mes valises (matériels, équipements, alimentation …) 

    Mercredi : repos 

    Jeudi : départ de très bonne heure, en voiture pour rejoindre la station des Saisies, lieu de départ et arrivée de ce TMB. Après une dizaine d’heures de voiture, afin d’oxygéner mes jambes, j’irai faire une petite heure de vélo, avant de prendre mes quartiers dans le petit studio que j’ai loué pour le week-end. 

    Vendredi : le matin, une petite heure de vélo de débogage avant course et l’après-midi, démarche administratives (retrait de ma puce et dossard). 

    Ensuite, je partagerai un moment avec le Président du comité Mutualiste de la Savoie représentant sur place l’un de mes partenaires sportif, LA FRANCE MUTUALISTE.
    A 18 h 00, nous assisterons au briefing de l’organisation, puis il faudra penser à dîner et dormir au plus vite car …. 

    Samedi, départ 05 h 00.  

    Sur cette épreuve 2018, trois autres coureurs porterons les couleurs du Team spondylarthrites.
    Nous aurons le privilège d’être assisté par Stép qui a défaut d’être présent sur le vélo avec nous, tiendra un rôle très important, celui de nous assister lors de certains ravitaillements. 

    Qui plus est, c’est lui qui sera votre œil tout au long de ce parcours.
    Il fera son maximum pour vous tenir informé de notre évolution tout au long de la journée sur ma page facebook : https://www.facebook.com/teamspondylarthrites/

    Il sera donc le relais de vos encouragements. Je compte sur vous pour qu’ils soient nombreux car nous en auront bien besoin ! 

    Bonne semaine à tous.
    Suivez et likez la page :  

    https://www.facebook.com/teamspondylarthrites/

    J - 5 TMB

     


    votre commentaire
  • Le Tout du Mont Blanc, 330 km avec 8800 m de D+, est la cyclo-sportive la plus dur au monde sur une journée.

    Dans quelques jours, je vais tenter de relever ce challenge de l’extrême.
    Je vais rentrer dans le domaine de l’Ultra par la compétition la plus difficile.
    Pour autant, je suis serein car je sais pourquoi, je veux aller au bout de ce challenge.
    J’ai des motivations personnelles très fortes.
    Tout d’abord, en tant que malade, je veux prouver que l’on peut relever les mêmes défis que tout un chacun. Ainsi, je veux à travers ma participation donner beaucoup d’espoir et de motivations aux autres malades.
    Dans ce même état d’esprit, mon papa est allé au bout de l’UTMB en course à pied, après avoir combattu un cancer, alors je me dois de suivre son exemple et de faire la même chose à vélo. 

    Je prépare ce rendez-vous depuis 7 mois. Tout au long de mes entraînements, j’ai parcouru près de 9.000 km soit plus de 300 heures de vélo.
    Ce n’est pas rien … j’ai du consentir beaucoup d’efforts pour me construire le physique et le mentale qui sont les miens à quelques jours de rentrer dans l’aventure !
    J’ai fait le job avec le plus grand sérieux afin de respecter la confiance de mes partenaires sportifs. 

    Maintenant, il faut y aller et tout donner …
    Vous pourrez suivre ma progression sur la page :
    https://www.facebook.com/teamspondylarthrites/ 

    Je compte sur vous pour soutenir et partager cette aventure qui a pour but de générer de l’espoir... 

    Tout est possible ! 

    Rendez-vous samedi prochain, 21 juillet 2018.
    Départ à 05 h 00 de la station des Saisies, pour une arrivée programmée vers 20 h 00 !
    Ensemble, nous vaincrons. 

    https://www.facebook.com/teamspondylarthrites/
    http://team-spondylarthrites.blogg.org/ 

    Devenir un héros et donner de l’espoir !


    votre commentaire
  • Je vous invite à visualiser le parcours de mon prochain défi : Le Tour du Mont Blanc 330 km.

    Cela vous permettra de mieux comprendre pourquoi si peu de concurrents deviennent des Finishers de cette épreuve classifiée comme la course cycliste la plus dure au monde sur une journée. 

    Le défi est de taille, car je rendre directement dans l’Ultra par la compétition la plus difficile.
    Je suis pourtant serein, car je suis prêt à relever ce challenge.

    cliquer sur le lien direct : 
    Parcours Tour du Mont-Blanc

     

    À J-7, le parcours de mon prochain défi !


    votre commentaire
  • Un joli coup de projecteur qui donnera j'en suis certain beaucoup d'espoir à tous ceux qui sont dans la difficulté.
    Tout est possible !
    Gendarmerie de Loire-Atlantique

    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/
    #teamspondylarthrites

     


    votre commentaire
  • Ce weekend nous sommes rentrés en Sarthe pour fêter les 18 ans de ma petite nièce Angèle Frly et les 50 ans de ma belle-sœur Manue Frély.
    Ce matin, j'en ai profité pour aller faire deux petites heures de vélo avec mon petit frère Sébastien Langlois. C'est toujours des moments privilégiés.
    Je retournerai faire 2 à 3 heures cet après-midi avant de faire la fête ce soir.
    À 15 jours du Tour du Mont-Blanc je vais pouvoir me ressourcer auprès de la famille et de mes amis. Je vais accumuler beaucoup d'énergies positives qui me seront très utile dans 15 jours.
    Bon weekend à tous

     
     

    New de samedi 7 juillet


    votre commentaire

  • Un petit bonjour de Bessan dans l'Hérault où j'ai pu épingler un nouveau dossard sur mon T-shirt Team Spondylarthrites.

    Même en vacances on peut le glisser dans la valise pour aller l'exhiber sur une course!

    Il faisait une chaleur terrible sur cette course nature, mais ce n'est pas ça qui nous arrête, on met le t-shirt et on y va!

    La course était sympa, les organisateurs étaient aux petits soins pour nous, ayant prévu un grand nombre de ravitaillements tout au long du parcours. Il a surtout fallu que je gère les descentes pour éviter d'avoir mal, mais c'est une habitude à prendre !

    Une bouteille de rosé local était remise à chaque coureur, pour la récup! J'ai trouvé ça original.

    Maintenant je vais mettre mes articulations un peu au repos.

    Nicolas

    Un témoignage de Nicolas :


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires