• C’est compliqué de conserver un mental !

    Lorsque les douleurs s’installent au quotidien, c’est compliqué de conserver le mental pour avancer. Et pourtant, je n’ai pas le choix … il faut faire bonne figure et se motiver au jour le jour.

    L’euphorie du week-end dernier, après notre victoire sur le Triathlon-relais de LA BAULE a été de courte durée. J’ai retrouvé un quotidien moins rose avec des douleurs matinales qui se prolongent pendant plus de 2 à 3 heures. Du coup, mon corps lutte longtemps et m’engendre une fatigue importante. L’après-midi, je suis généralement épuisé et les journées sont donc très longues.

    Ce quotidien n’est pas très réjouissant mais il est commun à bon nombre de malade.

    C’est la face obscure de la maladie … derrière les podiums, il y a la solitude pour supporter les douleurs et l’épuisement.
    Je ne suis pas en train de me plaindre. Je veux juste montrer que je ne suis pas plus fort que tout le monde. J’ai mon lot de souffrances … et je dois faire avec !

    Hier soir, j’ai fait mon injection de SIMPONI.
    J’espère simplement retrouver un peu de soulagement car j’ai impérativement besoin d’être en forme physiquement et psychologiquement dans les jours à venir.

    C’est compliqué de conserver un mental !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :