• Mon corps dit "STOP" aux délires en courses à pied !

    En effet, 2 jours après mon épique 10 km des Foulées Nazairiennes, le traumatisme sur mes cuisses est colossale.
    Je souffre d'énormes courbatures qui sont aujourd'hui  à leurs maximums 48 heures après la course.  Du coup, je descends très péniblement les marches. Mes quadriceps sont très endoloris. Rien qu'un effleurement me fait mal, alors la moindre contraction m'engendre de vives douleurs.  Cette situation m'épuise tant ...physiquement que psychologiquement. 
    Je suis vraiment dans le dur .... mais je ne peux m'en prendre qu'à moi même. Dans une discipline que l'on ne maitrise pas il faut rester raisonnable ! 

    Désormais, je vais poursuivre la course à pied en "mode entretien hivernal" pour juste faire travailler le cardio. 

    Plus question de souffrir autant à cause d'une pratique sportive.
    J'ai suffisamment l'occasion de souffrir dans mon quotidien de malade.

    Mon corps vient de tirer une sonnette s'alarme que j'ai parfaitement perçue.  Il faut que je me fasse à l'idée que j'ai le droit et le devoir de faire les compétitions de running juste pour le plaisir.

    Mon corps dit "STOP" aux délires en courses à pied !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :