• Hier soir, j'ai vraiment passé un agréable moment avec la troupe théâtrale « Rêve de Loire ».
    Ils m'avaient convié avec la presse locale afin de faire la remise du chèque qu'ils adressaient à l'Association France Spondyloarthrites.
    Ce chèque de 1.000,00 € correspond à la recette qu'ils ont pu obtenir sur la première représentation qu'ils remettent depuis trois années consécutives à une association. Cette année, ils avaient souhaité soutenir une association qui lutte contre les spondylarthrites.

    J'en suis extrêmement ravi.
    J'ai pu profiter du moment présent pour les féliciter individuellement pour ce qu'ils on fait pour notre cause. Je leur ai expliqué que l'intégralité de cette somme sera intégrée dans le projet d'un chercheur soutenu par l'AFS.

    Nous avons pu échanger autour d'un verre de l'amitié et j'ai partager un bon moment de convivialité qui fait particulièrement du bien.

    La maladie m'a pris beaucoup de chose dans la vie mais elle me permet aussi de vivre des moments privilégiés …

    Merci à la troupe « Rêve de Loire ». Je ne manquerai pas d'être présent l'année prochaine lors de votre nouvelle représentation. Bonne continuation à tous.
    La troupe est vraiment très sympa et chaleureuse. Elle cherche actuellement des nouveaux comédiens pour agrandir leur troupe, alors si vous êtes intéressé, je serais là pour vous applaudir l'année prochaine.

    Un article sera publié la semaine prochaine sur l'Echo de la Presqu'ile.

    Team Spondylarthrites

    Remise chèque de la troupe théatrale "Rêve de Loire" à l'AFS

    Remise chèque de la troupe théatrale "Rêve de Loire" à l'AFS


    votre commentaire
  • Samedi :

    Photos départ et arrivée de la Bernaudeau 2018.

    Week-end de la Pentecote très actif pour le Team Spondylarthrites

    Week-end de la Pentecote très actif pour le Team Spondylarthrites


    Merci les amis d'avoir brillamment défendu les couleurs du Team Spondylarthrites et obtenu de belles places d'honneur : 6eme, 18, 21 et 22eme.

    Dimanche : 


    Eric après sa belle 18ème place la veille sur la Bernaudeau, était sur La Maurice Quentin,  un peu mal aux jambes mais quand même 35,3 de moyenne sur 110 kms avec un d+ de 1100 m !!!

    Week-end de la Pentecote très actif pour le Team Spondylarthrites


    En running, sur  Course du Château de Vincennes. C'était, la 1ere fois que
    Laurence Ferre Trabbia faisait une course derrière sa perfusion (mercredi dernier).
    Au 2eme km, elle vomit mais elle ne lâche rien et se bat avec un mental hors norme pour rejoindre le château et l'arrivée.
    Son courage est extraordinaire et je suis super content de la voir dans ce beau maillot qui lui tient tant à coeur.
    Ensemble nous vaincrons !
    Bravo championne. 

    Week-end de la Pentecote très actif pour le Team Spondylarthrites

    Week-end de la Pentecote très actif pour le Team Spondylarthrites

    Week-end de la Pentecote très actif pour le Team Spondylarthrites

     


    votre commentaire
  • Cet après-midi 160 km, 05 h 15 de vélo.

    J'ai fait 100 km en groupe avec les coureurs à ST ANDRE DES EAUX (44) et ensuite j'ai prolongé 60 km tout seul. Je pense que je vais bien dormis ce soir !

    En rentrant, j'ai eu la joie de lire un bel article dans le Ouest-France suite à ma victoire à STE ANNE SUR BRIVET (44).
    Ça fait du bien à lire et ça enlève la fatigue.
    C'est surtout très bon pour notre cause …

    Bel article Ouest-france ...

    Bel article Ouest-france ...

    Bel article Ouest-france ...


    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/ 


    votre commentaire
  • Sous l'influence de la nouvelle lune, 15 mai 2018, beaucoup de malades vont ressentir brutalement un épuisement total, des douleurs persistantes, un état dépressif …

    Mais rien de grave, il faut attendre patiemment encore 2 à 3 jours et tout devrait rentrer dans l'ordre.
    C'est l'avantage de bien connaitre son corps et sa colocataire (maladie).  

    En effet, nos expériences de malade nous permettent de mettre en évidence que nos douleurs sont accrues à une période du mois. Et, force est de constater à chaque fois, qu'il s'agit de la période de la nouvelle lune. 

    Alors, pourquoi, en période de nouvelle lune ou de lune décroissante, nous souffrons de douleurs articulaires, voire d'arthrite ? 

    En fait, il a été cliniquement démontré que l'attraction de la lune augmenterait l'acidité du liquide synovial, lubrifiant naturel entre nos articulations, entraînant ainsi des inflammations de ces dernières. 

    En conséquence de quoi, dans ces périodes, il est primordial de ne pas s'affoler. Il faut attendre patiemment les jours meilleurs.
    Je vous conseille dans ces moments là d'utiliser tout comme moi des
    pansements de glace pour atténuer le phénomène inflammatoire.
    Vous pouvez y associer des séances d'
    électrothérapie, cycles antalgiques, qui sont préconisées et efficaces. 

    Bon courage à tous !


    votre commentaire
  • C’est un événement donc je suis particulièrement fier.

    En effet, j’ai créé le Team Spondylarthrites, il y a quelques années afin que nous puissions porter une tenue symbolique sur les cyclosportives et toutes autres épreuves de masse dans le but d’apporter une visibilité à notre cause.
    Après plus de deux ans d’absence en compétition, j’ai eu le droit de prendre en 2017, une licence FFC en tant qu’indépendant. C’est à dire que je ne suis pas affilié à un club et je peux donc porter ma propre tenue. 

    C’est déjà, en soit, pour moi, une petite victoire de pouvoir courir en FFC avec ma tenue Team Spondylarthrites.
    Alors quand, en plus, je peux la porter sur un podium, la victoire en est que plus belle ! 

    Depuis, mon gros bloc d’entraînements en Espagne, j’ai retrouvé mes jambes et mon âme de conquérant. Je retrouve des sensations qui sont très intéressantes. Ma préparation est donc bonne et elle devrait me conduire a être au top de ma forme pour mon objectif principal : le tour du Mont Blanc, le 21 juillet 2018. 

    Hier sur la course de SAINTE ANNE SUR BRIVET (44), j’avais besoin de travailler pour un objectif à plus courte échéance : le Triathlon de MESQUER (44), le 10 juin 2018. 

    Seulement, en ce moment, comme j’ai pu le décrire dans un précédent article, je suis en poussée inflammatoire montante et cette poussée ne pourra pas être atténuée avant ma prochain injection d’Anti-TNF (SIMPONI) que j’effectuerai dans une dizaine de jours. 

    Je vais donc traverser une période un peu délicate et j’avais besoin de me construire un moral d’acier.
    J’avais donc décidé de me projeter rapidement dans un groupe d’échappée afin de faire du rythme et de ne pas trop subir les incessantes relances sur un petit circuit tout plat de 2,9 km. 

    Après quelques tours de circuit, avec de nombreuses tentatives d’échappées, j’ai senti les premières gouttes de pluie arrivée. C’est le moment que j’ai choisi pour accompagner un groupe qui sortait.
    Première tentative pour moi et c’était la bonne échappée.
    Nous sommes 10 coureurs à l’avant et nous allons faire toute la course à 40’’ devant un peloton de 100 coureurs à nos trousses.
    La pluie mouille bien la route et deux virages sont extrêmement délicats à négocier. Celui avant l’arrivée est avec des bandes blanches en sortie et celui après l’arrivée est avec des pavés. 

    Je suis extrêmement concentré car je n’ai pas envie de partir à la faute. 

    La route va finalement sécher et nous pourrons faire la fin de course dans de bonnes conditions. 

    Dans ce groupe d’échappés, 3-4 coureurs montrent qu’ils sont très forts. Je tourne donc comme tout le monde, sans trop me faire remarquer, je ne fais aucune prime, aucun point chaud et je gère mes périodes de hautes intensités. Je ne me sentais pas le plus fort dans ce groupe, mais je connaissais mes capacités d’endurance. 

    Lors du sprint final, il fallait oser virer en tête à 300 mètres de l’arrivée et résister vent de face. 

    C’est ce que j’ai fait et la victoire était au bout. 

    Une délivrance pour moi. Cela faisait quelques années que je n’avais plus gagné une course sur route. Je suis content de voir, que je sais encore gagner !

    Je suis également très heureux d’avoir également gagné sous les yeux de la famille BAUBRY. En effet, je remercie, Pascale, Chloé et Tom pour leurs encouragements. Quant à Nico, il était avec moi sur la course.
    Je n’oublie pas que mes amis avaient fait le déplacement, en Sarthe, il y a 4 ans, pour me soutenir sur ce qui devait être ma dernière course FFC.
    Finalement, à la demande de mon coach, j’avais repris les compétitions l’année dernière, dans le cadre de ma préparation des Jeux-mondiaux.  

    J’ai donc particulièrement apprécié l’accolade avec Tom après l’arrivée. C’est un petit champion en herbe, au grand cœur et il était très content. C’était un bon moment ! 

    Ensuite, le podium protocolaire est quelque chose que j’apprécie tout particulièrement. C’est toujours le moment privilégié pour faire passer un message en faveur de notre cause. J’ai reçu beaucoup de reconnaissance et d’admiration. Ces témoignages me touchent et me dynamisent.  

    Le journaliste de Ouest-France a été très touché par mon interview et il devrait faire un article très intéressant dans les prochains jours.  

    Cette victoire m’apporte de la joie. Elle m’a supprimé momentanément toutes mes douleurs, le mental ayant pris le dessus sur le corps.

    Aujourd’hui, je me sens très bien. Je n’ai aucune douleur. J’ai mal dormi, car j’étais un peu agité et survolté mais ça fait du bien ! 

    Ma préparation se poursuit encore plus sereinement, c’est cool ! 

    Bonne semaine à tous.
    Merci à tous pour vos messages de félicitations.
    Çà fait très plaisir. 

    https://www.facebook.com/teamspondylarthrites/ 

    Tout est possible

     

    1ere victoire FFC avec le maillot Team Spondylarthrites

     


    votre commentaire
  • La meilleure des réponses pour avoir un moral d'acier afin affronter les 10 prochains jours, c'était de lever les bras sur cette course. 

    Je suis content d'avoir réussi. 

    Allez quelques images du podium :

     

    Victoire à SAINTE ANNE SUR BRIVET (44)

    Victoire à SAINTE ANNE SUR BRIVET (44)

    Victoire à SAINTE ANNE SUR BRIVET (44)


    votre commentaire
  • L'injection de l'Anti-TNF & SIMPONI dans le cadre des spondylarthrites est préconisée toutes les 4 semaines. Seulement, il n'est pas efficace sur moi, si j'attends ce délai. En effet, à 4 semaines j'injecte alors que je suis déjà en poussée inflammatoire, du coup cette injection ne m'apporte aucun soulagement. 

    A trois semaines, c'est parfait, mais les effets négatifs, notamment la fatigue, reviennent plus rapidement. Nous avons donc trouvé une périodicité d'injection toutes les 3 semaines et demi qui est idéale et convenable pour moi. 

    J'ai prochainement rendez-vous avec ma Rhumato de ville dans le cadre de mon suivi intermédiaire (6 mois après mon RDV avec ma Rhumto du CHU NANTES). Du coup, il m'est toujours demandé d'essayer de revenir à 4 semaines.
    A la suite de mes vacances en Espagne, j'étais en pleine forme et j'ai alors décidé d'attendre 4 semaines pour injecter.
    Ça ne passe pas...., je suis en poussée et mon injection n'est pas totalement efficace et elle ne couvre pas mes douleurs qui étaient en sommeil.
    Du coup, toutes les articulations de mes mains sont sensibles, mes genoux et mes pieds également. Quant à ma zone, lombaire elle n'est pas trop douloureuse mais pourtant très chaude. 

    C'est pas cool, car cela me promet une sale période au cours des 10 prochains jours.
    Je vais donc ré-injecter au plus vite, en laissant uniquement 3 semaines de délais.
    Puis, il faudra laissé le temps à mon organisme pour se recaler. 

    Rien d’inquiétant … c'est juste de la gestion, des douleurs et de la fatigue, mais c'est une situation que je connais parfaitement. 

    Dans ce contexte, je serais malgré tout au départ d'une course de vélo, cet après-midi avec la ferme intention de prendre du plaisir pour aborder les prochains jours avec un gros moral ... 


    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/ 


    votre commentaire
  • Dimanche, si la météo reste clémente, je vais faire la course cycliste FFC de SAINTE ANNE SUR BRIVET (44), dont le départ sera donné à 15 h 30.

    Sur un petit circuit en ville de 2, 9 km, je vais pouvoir travailler les changements de rythme et si les jambes sont au rendez-vous, je devrais me faire plaisir. 

    Bon week-end à tous.

    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/

     


    votre commentaire
  • Il me reste un mois pour préparer mon premier gros rendez-vous de la saison 2018.

    En effet, le 10 juin 2018 à MESQUER (44), j'aurai l'honneur et la grande joie de retrouver mes coéquipiers Champions du Monde du Triathlon-relais des Jeux-Mondiaux Policiers-Pompiers 2017. Ce sera pour nous, le premier rendez-vous en compétition, depuis notre titre acquis à Los Angeles. Notre union évoque tellement de moments de bonheur que j'ai hâte de me reprouver auprès de mes amis sur ce triathlon-relais.
    Depuis, hier matin, j'ai repris mes exercices spécifiques pour préparer de façon optimale ce rendez-vous. Les défis en équipe me dynamisent car ils impliquent une rigueur pour respecter les efforts des autres coéquipiers.
    Hier
    matin, tout s'est bien passé lors de mes exercices qui ont été effectués avec de très bonnes jambes. Je suis très content, la forme va venir crescendo ... 
    h
    ttps://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/ 

    Triathlon-relais de MESQUER 2018


    votre commentaire
  • C'est pour moi un très grand honneur d'être accompagné dans mon challenge Jeux-Mondiaux Policiers-Pompiers CHINE 2019 par BABOU.

    Je sais que que le PDG de BABOU a été particulièrement sensibilisé par mon projet.
    Les valeurs que nous partageons me donnent une motivation supplémentaire pour préparer cet objectif de façon optimale.
    Je le remercie chaleureusement pour son précieux soutien, sa solidarité et sa confiance.

     

    BABOU rentre dans l'aventure WPFG CHINE 2019 !

     

    BABOU rejoint mon challenge JMPP CHINE 2019


    votre commentaire
  • Allez, retour à la compétition … demain, je serais au départ de la course cycliste FFC à MONTFAUCON-MONTIGNE (49). 

    Il s'agit d'une course très difficile avec une longue montée.
    Compte-tenu que je n'ai pas fait de rythme depuis plusieurs semaines, ayant privilégié l'endurance et l'adaptation en montagne, cette course sera éprouvante pour moi mais c'est une bonne occasion pour faire monter le cœur dans de hautes intensités.
    Je sais que cela va être compliqué, car je vais devoir subir les attaques incessantes des coureurs qui sont désormais aguerri au rythme des compétions hebdomadaires depuis déjà plus de 3 mois. 

    Je vais donc devoir bien gérer mes efforts, mais j'ai une motivation particulière pour être performant. En effet, je vais avoir la joie de pouvoir faire une compétition avec mon ami Nicolas Baubry. C'est pour moi important d'être avec lui sur cette course. 

    Objectif : prendre énormément de plaisir … cela implique d'avoir des bonnes jambes et d'oser  

    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/

     

    Course FFC à MONTFAUCON-MONTIGNE (49)


    votre commentaire
  • Comme souvent pendant les 4 à 5 jours qui suivent mon injection
    d'Anti-TNF, je suis très fatigué. Hier après-midi, je suis parti
    faire un tour de vélo alors que je me sentais fatigué et que
    j'avais mal à la tête. Parfois, en roulant un peu, je retrouve de
    l’énergie, mais aujourd'hui, j'ai senti tout de suite que je
    n'étais pas bien. J'ai alors décidé de faire juste un petit tour
    tranquillement et de rentrer.

    Mon coach, François LAMIRAUD, m'a souvent recommandé de sortir prendre le soleil lorsque je me sentais fatigué. Comme, le soleil était présent sur notre côte, je suis allé me promener.

    J'ai profité de cette sortie de décontraction, pour aller faire un petit débriefing avec Dimitri au magasin Terre de Cycle à LA BAULE.
    Nous avons fait le point sur mon positionnement, le comportement de mon nouveau vélo et mes sensations. Nous avions tous les deux un joli sourire car tout va bien.
    Good job !

    Ce week-end, je vais m'accorder deux jours de repos afin de laisser passer les effets négatifs de l'injection.

    A la suite de quoi, mardi 08 mai, j'irai très probablement faire une course FFC avec Nicolas Baubry, car je sais que cette course est très importante pour lui et j'ai envie d'être à ses côtés pour le soutenir.

    Ça me donne une motivation supplémentaire, pour récupérer très vite de ma fatigue passagère !
     Bon week-end à tous.
    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/ 

    Fatigue suite à mon injection de SIMPONI.


    votre commentaire
  • Le Sud de l'Espagne et plus particulièrement l'Andalousie est un formidable terrain d’entraînement.

    Ici, les températures sont bonnes pour faire du vélo. Nous sommes en bord de mer avec la montagne juste derrière nous. Si bien, que ma seule route d’entraînement est une ascension qui culmine à plus de deux heures de vélo.

    Après une semaine de vacances, tout se passe très bien.
    Je suis arrivé ici avec beaucoup de doutes et d’interrogations.
    J'ai des réponses positives à toutes mes incertitudes. Le moral est vraiment très haut.

     

    Préparation en Espagne



    Concernant, mon physique : avant de partir, mes douleurs étaient stables et principalement localisées sur ma zone lombo-sacrée. J'avais une légère ankylose au réveil, mais rien d'alarmant.
    J'avais juste avant de partir pu réguler mes vives inflammations des voûtes plantaires, en posant mes pieds sur des poches de glaces 3 fois par jour au cours des repas.
    En arrivant, en Espagne, après 15 heures de voiture ma zone lombaire était un peu plus sensible, mais très vite, j'ai pu la soulager avec le même principe, des poches de glaces 3 fois par jours.
    Pour venir faire ces 10 jours de préparation en Espagne avec un physique adapté à la montagne, j'ai perdu du poids. Je suis arrivé ici, 02 kg en dessous de mon poids de forme, soit 64 kg pour 1 m 76. 

    En une semaine, j'ai accumulé plus de 20 heures de vélo dans la montagne avec plus de 10.000 m de D+. Je me suis bien affûté et j'ai encore perdu un kilo. Tant est si bien, que je me mords régulièrement les joues en mangeant. C'est signe de forme !

    Ma semaine de préparation a été très bonne. J'ai pu parfaitement faire corps avec mon nouveau vélo qui m'apporte énormément de satisfactions. C'est une petite merveille pour la montagne.
    Je suis vraiment très content.
    C'était un pari osé de changer de matériel, à ce moment de la saison et juste avant de partir pour mon premier rendez-vous avec la montagne. Mais, c'est un pari gagnant ! 

    Le vélo est très performant pour la montagne. Les développements que nous avons choisis sont parfaits. J'ai trouvé ma cadence de pédale optimale pour rester dans une zone de confort qui me permettra de tenir longtemps. 

    Mon seul soucis, c'est mon phénomène de Raynaud dans le bout des doigts.
    Après avoir serré fortement mon guidon sous la chaleur pendant les longues heures d'ascension, lorsque j'attaque les descentes avec les changements de températures, mes doigts deviennent instantanément tout blanc, le sang n'y circulent plus pendant de longues minutes. C'est très handicapant car je n'ai plus aucune sensibilité et mon freinage doit s'y adapter.
    En m’efforçant de faire quelques mouvements de mes doigts avant d'attaquer la descente, le phénomène semble moins prononcé. Je vais devoir très certainement me couvrir d'avantage les mains pour les descentes. A voir … c'est un petit détail, mais sur 330 km, tous les détails ont leurs importances. 

    Quoi, qu'il en soit, je me sens en grande forme. Je me sens confiant. Je sais ce qu'il faut faire et ne pas faire pour atteindre mon objectif de devenir Finisher du Tour du Mont Blanc. 

    PS : je m'excuse auprès de mes fidèles lecteurs. Je suis beaucoup moins actifs sur mon blog car j'optimise mon temps, en donnant des nouvelles plus facilement et rapidement sur ma page Facebook via mon téléphone
    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/
    J'ai allumé mon ordinateur pour la première fois, ce matin, pour poster ces nouvelles.
    Merci de votre compréhension.
    Bon week-end

    Allez, quelques photos pour me faire pardonner :

    Préparation en Espagne

    Préparation en Espagne

    Préparation en Espagne

    Préparation en Espagne

    Préparation en Espagne


    votre commentaire
  • Allez demain, nous y serons ....

    Notre petit coin de paradis !

     

     


    votre commentaire
  • Direction Almunécar (Andalousie) … pour passer une dizaine de jours sous le soleil du Sud de l’Espagne. J’ai hâte de retrouver notre petit coin de paradis pour me ressourcer.

    Vivement la fin de semaine …


    Même, si j’y descend essentiellement pour rouler en montagne dans des conditions idylliques … soleil, chaleur et montée exigeante, je vais profiter de la vie et notamment en passant de bons moments chez mon ami Antonio en dessous de chez nous.

    Vivement la fin de semaine …

    Vivement la fin de semaine …

    Vivement la fin de semaine …

    Allez, plus que deux jours de boulot !


    votre commentaire
  • Dans le monde du vélo, comme dans celui de la santé, il y a des codes et/ou protocoles à respecter. Il faut bien entendu, conserver ce qui fonctionne et parfois oser changer certaines choses pour y trouver un bien-être, un soulagement.

    Je me souviens avoir pris le risque de changer mon Anti TNF, un an et demi avant de partir aux Jeux-Mondiaux 2017.
    En effet, HUMIRA devenait fuyant et n’était plus assez efficace sur le soulagement de ma lombo-sacrée. Le passage à SIMPONI, a nécessité un certain apprentissage. Car l’injection toutes les 4 semaines n’était pas adaptée pour mon organisme qui avait besoin d’une injection toutes les 3 à 3 semaines et demi. 

    Il fallait oser … le pari s’est avéré gagnant ! 

    En ce moment, je vis plutôt bien avec ma maladie.
    Les douleurs sont tout a fait supportables. J’arrive à maintenir une bonne mobilité de mes articulations.
    La poussée qui s’est installée ces derniers jours est localisée principalement sur mes voûtes plantaires qui sont fortement inflammées.
    La poche de froid sur laquelle, je repose mes pieds trois fois par jours, fond rapidement. C’est signe que c’est très chaud. Dans la journée, ça me brûle beaucoup mais ce n’est pas très grave. 

    Dans le monde du vélo, il y a des codes. Il ne faut pas changer de matériel en cours de saison car on considère que c’est trop délicat à gérer. 

    C’est pourtant, ce que j’ai fait, il y a un mois, en changeant de vélo, dans le but de m’apporter un confort le jour du Tour du Mont blanc et ses 330 km avec 8000 m de D+. 

    Ce changement de vélo m’a profondément perturbé, m’a engendré de nombreuses douleurs tendineuses sur mon genoux droit ultra sensible. 

    J’ai dû reprendre mon ancien vélo et j’ai mis un mois à retrouver mon pédalage. 

    Tout est désormais rentré dans l’ordre … 

    Pour autant, je vais persister à briser tous les codes, en tentant, à trois mois de l’objectif de dompter un nouveau vélo spécial montagne que je vous présenterais dans quelques jours.  

    C’est un pari fou car dans le monde du vélo, cela ne ce fait pas. Mais, je suis convaincu que je peux y arriver.
    Cassons les codes ! 

    J’ai désormais les moyens matériels pour être à l’arrivée de ce TMB 2018.
    Maintenant, c’est à moi de jouer …

    Respecter les codes … ?


    Comment y arriver ?
    A 3 mois de l’objectif, j’ai d’ores et déjà atteint mon poids de forme.
    Il me faut désormais sécher encore plus, tout en conservant de la force car avec 8000 m de D+, le rapport poids-puissance sera important. 

    Pour cela, je vais partir en fin de semaine prochaine pour 10 jours, en Andalousie, sur les contreforts de la Sierra Névada, afin de rouler dans les cols sous le soleil du Sud de l’Espagne. 

    Je vais retrouver mon formidable terrain de jeu que je connais par cœur et qui me permettra de m’adapter pleinement à mon nouveau vélo, mes nouveaux développements spécifiques TMB : un petit plateau de 34 et une cassette 11x32.  

    Tous ces changements, ces efforts seront bénéfiques dans les semaines à venir. J’en suis convaincu.
    Je n’ai plus peur de cette épreuve d’extrême endurance. J’ai envie d’en découdre, de me retrouver face aux limites de mon corps et de mon mentale. Avec mes coéquipiers du Team Spondylarthrites, nous allons vivre des moments d’une force inestimable et c’est cela qui me motive au quotidien pour me préparer contentieusement.  

    J’ai retrouvé mon âme de «guerrier ».
    C’est bon, maintenant le TMB est dans toutes mes pensées !


    votre commentaire
  • J'ai eu beaucoup de mal à rester au travail, mais j'y suis arrivé.
    Je pense que je suis au début d'une poussée. C'est pas cool mais je vais essayer de stopper l'inflammation rapidement.
    Ma zone lombo sacrée est très chaude et mes voûtes plantaires me brûlent énormément.
    Je vais devoir placer des pansements de gel froid sous mes pieds matin, midi et soir, pour limiter l'inflammation.
    J'ai généralement ce genre d'échauffement lorsqu'il fait chaud !
    C'est peut-être signe que les températures vont remonter rapidement à la hausse ...


    votre commentaire
  • LANGLOIS SOBRETI, intègre mon challenge World Police & Fire Games CHINE 2019.

    Cette entreprise familiale depuis 1947, conjugue réactivité et fiabilité dans la prise en charge de tous projets d’aménagement intérieur en cloisons, plafonds, acoustique et finitions.
    Je suis content d’être accompagné dans cette aventure sportive et humaine par une entreprise portant mon nom.
    Je trouve ce soutien très sympa et symbolique.
    Cela me fait plaisir ! 

    LANGLOIS SOBRETI, partenaire de mon challenge World Police & Fire Games CHINE 2019.


    votre commentaire
  • Redynamisé par une bonne nouvelle venue du magasin TERRE De CYCLE La Baule.
    Le bonheur c'est simple comme un coup fil … oui, c'est possible ! 
    Avant toute chose, j'ai commencé ma journée par rendre un dernier hommage à notre colonel de Gendarmerie décédé en héro. C'était pour moi important d'être auprès de mes camarades pour saluer le formidable courage de ce Chef.  
    Ensuite, après le déjeuner j'ai eu le plaisir de voir mon ami  Philippe Rousseau qui est venu chercher sa commande de tenues Team Spondylarthrites 2018. Je suis impatient de le voir en photo sur ses prochaines courses à pied, car il est si fier de soutenir notre cause. Merci, Phiphi ex-hongrois !  
    Et puis, au moment de partir faire un tour de vélo, j'ai reçu un appel téléphonique de  Dimitri Beuvière du magasin TERRE De CYCLE La Baule, m'informant qu'il avait pu solutionner notre soucis de vélo.
    En effet, il a pu annuler mon contrat avec TREK et m'obtenir un nouveau contrat avec une autre marque de vélo qui sera en mesure dans les prochains jours de me proposer également un vélo spécial montagne. J'ai hâte de tester ce nouveau vélo …
    En tout cas, cet appel de Dimitri, m'a redonné immédiatement le sourire et je suis parti rouler dans un bon état d'esprit. Dimitri m'a incité à prendre beaucoup de plaisir lors de cette sortie et c'est ce que j'ai fait, en allant rejoindre Stephane Bourgougnon à la sortie de son boulot. Ensemble, malgré le vent, nous avons fait une sortie de 02 h 30 très sympa.
    Le moral est de retour … le guerrier qui s'était laissé endormir ces derniers jours par les difficultés, va pouvoir repartir au combat !
    C'est cool …
    Merci, beaucoup à Dimitri Beuvière du magasin TERRE De CYCLE La Baule pour son précieux soutien. Il est vraiment extraordinaire.
    Merci à TREK pour leur compréhension. J'aurai tellement voulu poursuivre l'aventure avec mon  TREK Emonda SL6 car c'était vraiment une véritable petite bombe pour grimper. Ce vélo était super confortable, très réactif et répondait à toutes mes sollicitations. Par contre, mon pédalage avec les genoux rentrants, entraînait le frottement de mes genoux sur les haubans arrières. C'était impossible de continuer ainsi, malgré les différentes modifications de positionnement que nous avons tenté de mettre en place. C'est donc avec beaucoup de regret que j'ai du cesser de rouler sur ce vélo très performant pour la montagne.
    Allez, j'ai un objectif à préparer et mon prochain vélo devrait être tout aussi performant mais avec une géométrique complètement différente.
    Affaire à suivre ….
     

    votre commentaire
  • 3 jours après avoir effectué mes 220 km, je ressens toujours une fatigue générale très prononcée.
    Hier matin, j'ai pu faire une sortie de 70 km en régénération musculaire.
    Hier soir, Dominique, mon kiné a traité une petite pointe inflammatoire sur ma patte d'oie (genou droit) mais rien de méchant. Tout va bien …
    Aujourd'hui, le temps était maussade et je ne suis pas allé rouler.
    Actuellement mon physique tient le coup …. par contre, mentalement, je ne suis pas bien du tout.
    Fort heureusement, je suis bien soutenu par le magasin TERRE De CYCLE La Baule. Les soucis de matériel qui me perturbent profondément devraient trouver une solution dans les prochains jours.
    Mon ami Dimitri Beuvière travaille en ce sens, pour que j'obtienne rapidement le confort et la performance escomptés pour terminer en toute sérénité ma préparation du TMB 2018.
    Tout est possible … alors j'y crois !
    C'est compliqué de mener à bien un tel challenge d'extrême endurance ... mais, je vais y arriver, car je sais pourquoi je le fais.
    Merci à tous ceux qui m'aident et m'aideront dans cette aventure sportive et humaine.
    Ensemble, nous construirons une belle histoire.
    https://www.facebook.com/TeamSpondylarthrites/


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires