• Victoire sur la douleur au Triathlon-relais de La Baule

    Hier après-midi, lors du Triathlon-relais de LA BAULE, j'ai vécu un énorme moment avec mes coéquipiers du jour : Christophe (nageur – champion du monde avec moi au WPFG 2017) et Jean-Philippe (coureur à pied – président de l'AFNP).

    Pourquoi ?
    Tout d'abord, parce que l'aventure des WPFG 2017 est née de notre rencontre en 2015, à l'occasion de la mise en place d'un coureur du Team Spondylarthrites dans l'équipe AFNP au Triathlon-relais de LA BAULE.
    Ainsi, dans la catégorie Handisport, l'édition a été gagnée en 2015 avec Stéphane Bourgougnon et en 2016 avec Sylvain Nauleau.
    Cette année, j'étais donc le cycliste pour notre dernière participation.
    Forcement, que mes coéquipiers du Team Spondylarthrites attendaient mon résultat, pour me « chambrer » en cas d'échec.
    Je ne pouvais pas leur donner se plaisir, alors, je savais que j'allais devoir faire fort … 

    Mais ce que je ne savais pas, c'est que Christophe notre nageur était blessé : 3 côtes de fêlées.
    Alors là, le podium devenait très très difficile à envisager. 

    Au moment, de mettre sa combinaison Christophe souffrait tellement qu'il ne pouvait à peine lever le bras … Il n'a pas pu s'échauffer et il s'est lancé dans le grand bain avec un courage inouïe.
    Nous lui avons demandé de ne surtout pas prendre de risque et de faire ce qu'il pouvait … nous ferions le nécessaire ! 

    Nous étions inquiet pour notre amis qui livrait dans l'eau un combat extrêmement douloureux.
    Et puis, les premiers nageurs sont arrivés dans la zone de transition, avec parmi eux des nageurs d'équipes Handisports.
    C'était mal parti pour aller chercher ce podium et finalement, Tof est sorti de l'eau dans un temps très bon. 

    J'ai tout de suite compris qu'il avait dû vraiment se faire violence pour être déjà là.
    Alors, je suis parti avec une grosse envie de tout « déchirer » …
    Il m'a fallu tout d'abord remonter tout le long paddock de transition à la course à pied avant de pouvoir enfourcher mon vélo. 

    Et là, j'ai tout lâché pour rattraper au plus vite tous les cyclistes d'équipe Handisport partis devant moi. Au bout de 3 kilomètres, j'avais rattrapé et déposé tous les cyclistes handisports.
    Désormais, l'objectif pour moi était de donner à mon coureur à pied un capital temps suffisant pour viser le podium.
    J'ai parfaitement géré mon parcours vélo avec mes forces du moment.
    Certes les jambes n'étaient pas celles des WPFG mais elles m'ont permis toutefois de passer le relais à Jean-Philippe avec une avance d'environ 5 minutes sur la seconde équipe. 

    Le travail était fait, maintenant, il restait à Jean-phi d'aller au bout.
    Je pensais qu'avec une telle avance les choses étaient faite et que nous avions gagné.
    Mais, il n'en était rien.
    Le coureur à pied de la seconde équipe a été très très rapide, alors que Jean-phi a dû lutter contre sa maladie qui est venue le perturber durant sa fin de course. Il souffre de Neuropathie périphérique.
    En effectuant son dernier demi-tour, Jean-Phi a jaugé l'avance qu'il avait … elle était devenue infime. Il nous a donné beaucoup de frissons. Il est allé au bout du bout, en franchissant la ligne d'arrivée vainqueur mais très exténué.
    Bravo, Bravo … mais que ce podium a été difficile à décrocher.
    Alors, vous comprendrez qu'il a une saveur toute particulière pour nous. 

    Vous voulions le faire, nous l'avons fait.
    Tout est possible, mais il faut parfois souffrir atrocement pour décocher un moment de pure bonheur entre amis. 

    Allez, bon repos les champions.
    C'est génial ce que nous avons vécu ensemble.

    Victoire sur la douleur au Triathlon-relais de La Baule 


  • Commentaires

    1
    JP
    Dimanche 17 Septembre à 19:42

    Une bien belle victoire pour une bien belle équipe, c'est clair!

    Un immense BRAVO à Stéphane et à Christophe mes deux coéquipiers du jour. Si c'est une performance sportive qu'on mesure durant cette épreuve, en réalité c'est peut-être d'abord et avant tout une aventure humaine ou chacun, avec ses forces et ses faiblesses offre à l'équipe un moment de partage rare...

    A bientôt

    Jean-Phi

    AFNP

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :